Démarcheurs ksm, Plainte KSM

Une étrange histoire …

Je suis au départ une mécontente… J’avais été déposé mon petit avis « pas content » sur un forum pour les consommateurs… Là je me rends compte qu’il y a déjà un fil de conversation ouvert sur le sujet plainte et double contrat KSM  je m’engouffre dans la brèche et commence à en trouver d’autre, en fait deux autres personnes qui me poussent et me remonte comme une pendule contre la société en question…
Bien, préparés, ils me disent qu’il faut les empêcher de nuire et que je devrais rejoindre le groupe pour porter plainte… Au départ, la manière habile avec laquelle on m’a amené les choses, la plainte était presque comme une évidence. Mais concrètement qu’avais- je à leur reprocher pour me lancer dans une telle vendetta ! Je commence à me poser des questions… Tout d’abord la rapidité avec laquelle j’ai été abordé et je me rends bien compte que j’ai un peu été manipulé.
Je me renseigne, et je vois bien que le groupe d’insatisfait est constitué de deux personnes seulement et que moi personnellement, je n’étais même pas une cliente encore ! Une fois consciente de l’énormité de la situation, je tente d’aller m’en expliquer auprès des personnes qui m’avaient tant sollicité…
Elles n’ont pas aimé du tout ! J’ai essuyé un refus net, de communiquer dorénavant avec moi et j’ai commencé à trouver des conversations sur moi et qui demandaient aux autres de ne plus avoir de communication avec moi car je n’étais pas une personne fiable et sincère… C’est des gens comme ça, qui se permettent de me juger et de juger les autres et leurs agissements ! Bravo ! Pour des défenseurs de valeur et d’éthique quel exemple vous me donnez ! Elle est belle votre morale…
J’ai décidé de me défendre, et j’ai donc ouvert ce blog, pour que les mensonges véhiculés sur cette entreprise soient rectifiés ainsi que ceux qui sont divulgués sur moi… Aujourd’hui vous aurez au moins la possibilité de connaître une autre version et de ne laisser personne décider pour vous de ce que vous estimer bon ou non !
Moi, je m’en veux d’avoir été tête baissée dans une chasse aux sorcières qui n’existe pas ! Une entreprise qui compte des centaines de clients ne peut être jugée seulement sur deux ou trois avis négatifs et j’aurais dû être un peu plus attentif à mes actes et à mes commentaires.